7 étapes d’addiction au jeu du hasard

L’addiction aux jeux d’argent est un processus simple au début mais qui devient au fil du temps, suffisamment complexe pour que le joueur ne puisse plus le contrôler. 7 étapes données proviennent des étapes fournies par l’Institut Illinois de traitement d’addiction.

1. L’attirance, la compagnie

On est attiré par les pubimageslicités des jeux d’argent. On se dit qu’on peut tenter sa chance et devenir le gros gagnant. Alors si la compagnie incite à jouer sans songer aux risques réels cela conduit à la prochaine étape.

2.L’étape de la victoire

On gagne d’abord, on prend goût, on jubile se disant que qu’étant donné qu’on a si facilement gagné au début, ce sera ainsi dorénavant. On rejoue encore et encore.

3. L’étape du rêve et de la création des compagnies

C’est l’euphorie :on rêve allégrement d’une vie de rois ou de reines. On se dit que voilà ce qui est intéressant : quelques heures pour gagner sa vie sans un patron ni hurlements. On se cherche donc des amis accélérer la tolérance.

4. L’étape de la perte

Le dépendant au jeu d’argent et du hasard commence à perdre. Il ne cesse de perdre et cela déclenche la machine : tissus de mensonges, absence excessive au lieu de travail et au niveau de la famille.

5 Essai de récupération des gains perdus

Il y a toujours quelqu’un pour galvaniser le jouer. Ce dernier mauvais perdant recherche acharnement à récupérer les gains déjà perdus en se permettant des mises très élevées au point de commettre des actes regrettables : vol, endettements, dilapidation de la fortune commune.

6. Ouverture des portes du désespoir

Le joueur n’est plus fier de ses actes. Il a déjà trop menti. La honte et la culpabilité l’envahissent, l’accro au jeu se retrouve sans emploi, sans famille, parfois en prison…

7. L’étape du désespoir total

A ce stade, le jouer a déjà complètement touché le fond de sa misère. Il est seul devant son destin et se livre aux facilités: solitude, faim, alcool, drogue, parfois des tentatives de suicide.