Histoire de l’addiction aux jeux d’argent et du hasard

Quand on parle des jeux d’argent et de hasard, l’histoire est ancienne tout comme celle de l’addiction au jeu. C’est un domaine qui est inhérent à la nature humaine. Mais le chemin parcouru les jeux d’argent est loin d’être un fleuve tranquille.

Une opposition historique

Existant depuis des mill5e602b5c8288516d7897205e445f8b7e.i550x365x453iers d’années, les jeux d’argent ont rencontré une opposition historique. Du clergé à certains gouvernements, en passant par certains groupements luttant pour refusde l’aliénation de l’Homme, les résistances ont existé en France, au Canada et aux Etats-Unis.

Les membres de l’église iront jusqu’à produire des notes signifiant clairement que les jeux s’opposaient aux valeurs sociales et détournaient la bonne marche vers des êtres aux comportements respectueux et responsables.

Formes premières de jeux dans l’histoire

Au 14è siècle, on a vu les dés chez les grecs et les romaines mais rappelons qu’ils étaient interdits. Seuls les jeux de sports étaient tolérés. A l’époque moyenâgeuse, dans l’Etat français, les professionnels introduisent les cartes. Apparemment l’imprimerie aurait été un catalyseur.

15è-16è siècle, les joueurs se manifestent, vu l’opposition encore farouche du politique, l’addiction est presqu’impossible. L’obstacle majeur reste l’église. Elle affirme que les cartes sont une inspiration du diable et que sa dépendance provoquerait la ruine de l’Homme.

Une tolérance, la clandestinité des jeux

Dès le 17è siècle, pour contourner les interdictions, on crée des salles de jeux clandestines. Certaines personnes haut placées des cours royales deviennent friandes aux jeux d’argent. Pour gérer cette nouvelle tendance de clandestinité, les pouvoirs en place autorisent enfin les jeux mais sans oublier d’imposer des conditions sévères afin de protéger les citoyens des travers et de l’addiction aux jeux.

La révolution des jeux

Tout commence à se libéraliser au cours du 18è siècle : loterie et casinos. Les machines à sous naîtront plus tard. Interdites en début 19è siècle mais autorisées en 1988. Enfin dans les années 2000, Internet fait irruption et rend les choses plus développées avec des jeux en ligne comme le poker puis les autres formes de jeux d’argent s’ensuivront les addictions qui ne cessent d’évoluer.