Pourquoi avouer son addiction aux tiers ?

C’est capital de savoir qu’on est dépendant de quelque chose, c’est un problème social sérieux. Tout comme c’est indispensable de s’en rendre compte et de se confier aux autres. Les raisons de faire un tel choix sont diverses.

Reconnaître c’est être fort

Quand on admet qu’on est dépendant de la nourriture, dépendant des jeux, de l’alcool ou alors qu’on est accro aux personnes de sexe opposé, on commence à montrer sa bravoure. On admet qu’on a un petit ascendant sur la maladie, sur l’addiction.

Avouer aux autres, c’est demander de l’aide

Parmi ceux à qui vous avouer votre addiction, il y en a peut-être qui sont passés par là. Leur expérience pourrait vous être utile. Reconnaître la dépendance signifie alors demander indirectement de l’aide. Il ne faut pas avoir peur du regard, du jugement.16070083419_22847049df_b

D’autres personnes au lieu de se moquer de vous, pourraient plutôt compatir et vous indiquer les centres de traitements pour addictions spécifiques. Addictions drogue, addiction jeux, addictions alcool ou aux substances médicamenteuses.

Avouer c’est retrouver votre personne

Dire ouvertement qu’on est addict c’est retrouver une partie de votre personne longtemps disparue. C’est revenir à vous-même. Une personne normale qui ne ment pas, ne croit pas contrôler l’objet de sa dépendance.

Avouer c’est récupérer votre entourage

En avouant, on devient quelqu’un de sincère aux autres, une personne qui montre son affection à son entourage et qui pose des actes responsables et courageux. On récupère ainsi sa famille perdue, ses amis, collègues et parfois son travail.

Faire comprendre qu’on veut guérir

Pourquoi avouer son addiction aux autres ? Mais parce qu’on cherche déjà les moyens de guérison. Qu’on refuse de rester un jouet aux mains de la dépendance. C’est faire comprendre qu’on n’est pas fier de son état actuel car ce dernier fait perdre du temps, de l’argent et de l’amour.